Daydream

Juste de l'autre côté du rêve... une réalité.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Another Day [PV : Meallan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rose
Tenancière du Drink Pink ♬

Tenancière du Drink Pink ♬
avatar

Messages : 6
Localisation : Le Drink Pink

MessageSujet: Another Day [PV : Meallan]   Jeu 23 Déc - 8:31

[Pardon pour le manque cruel d’inspi]
Tranquillement installée derrière son comptoir, Rose s’étira. Elle n’était pas dans les heures de grosses affluences, les seules personnes actuellement présentent au Drink Pink étant celles ayant passées la nuit ici, prenant un rapide déjeuné avant de repartir sur les routes. Oh, elle avait bien quelques habitués qui venaient parfois juste pour discuter avec elle, mais rien de comparable à la vague qui allait arriver à l’heure du déjeuner.
Pas qu’elle s’en plaignait au contraire, elle était fière d’arriver à remplir sa taverne pratiquement tous les jours, matin et soir. Fière de sa petite entreprise qu’elle gérait seule pour le moment. Il y avait bien ces deux garçons charmant, des gardiens en quelques sortes, qui lui permettaient de garder le calme au Drink Pink… Mais leur rôle s’arrêtait là.

Se baissant derrière le bois, elle tendit la main vers ses tiroirs, tirant un des battants pour aller chiper quelques trucs à grignoter accompagné d’un jus de fruit pour tout déjeuner. Pas très équilibré elle s’en fichait un peu à vrai dire. Pas le temps de se faire un vrai petit déjeuner dans les règles. Et puis, elle préférait largement être ici à discuter avec les clients et apprendre les dernières rumeurs en date, voir échanger certaines informations. Enfin… Si on pouvait appeler ça des informations bien entendu.
Mais il n’y avait jamais de fumée sans feu n’est ce pas ? Même les ragots qu’elle diffusait avaient un fond de vérité.

Elle se redressa en entendant un petit bruit, caractéristique du petit carillon qu’elle avait accroché au dessus de chambranle de la porte d’entrée, laissant tomber son grignotage intempestif, alors que la porte de bois laissait entrevoir un nouveau client. Quittant son tabouret placé derrière le comptoir, elle s’empressa d’aller l’accueillir et aller directement à sa rencontre, un grand sourire sur les lèvres, toujours heureuse de les voir.
Un habitué de plus à qui elle s’autorisa de faire une bise avant de l’emmener à une des tables et d’aller chercher le verre commandée. Depuis le temps que les habitués venaient, elle connaissait bien les boissons préférées de chacun.

Jetant un regard à la salle, vérifiant qu’on n’avait pas besoin d’elle pour le moment, qu’elle ne délaissait personne, elle s’assit à la même table que son nouveau client, entamant une discussion sur les nouvelles informations circulant dans Layla, les possibles ragots, les suppositions, bref. Tous ce qui composait son quotidien quoi.
Bien sur, elle aussi ne manquait pas de dire le peu qu’elle savait, surtout sur les points dont elle n’avait pas ou peu de connaissance, sachant que soit son interlocuteur lui apporterait des précisions, soit irait se renseigner et lui donnerait le résultat de ses recherches. Elle était curieuse, elle n’y pouvait rien. Une qualité indéniable si l’on désirait pouvoir reste à la page concernant toutes ces petites informations.

Passé ce temps "people", la jeune femme se releva pour reprendre son travail initial. Le temps passait plutôt vite lors de discussion comme celles ci et il était temps pour elle d'accueillir les nouvelles personnes.

Rose jeta un rapide coup d'œil vers l'heure. 10h. Certaines personnes venaient à ce moment, l'heure de la pause chez certains, d'autres venaient tout juste de se lever, les autres partaient. Son établissement situé dans la forêt, elle même préconiser de s'y aventurer qu'une fois le soleil haut dans le ciel. Histoire de voir où mettre les pieds quoi. Et éviter de s'y perdre accessoirement, la forêt étant plutôt dense.
C'était le début de la circulation au sein de son établissement en quelque sorte. Il n'y avait que tôt le matin ou tard le soir que c'était horriblement calme. Mais elle ne s'en plaindrait pas au contraire, ça ne lui donnait que plus d'entrain pour aller vers les personnes franchissant la porte d'entrée. Elle s'amusait parfois à les surprendre en ouvrant elle même la porte devant leur nez après les avoir aperçus traversant la terrasse.
Oui bon, on s'amuse comme on peut pendant les heures de service hein...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meallan Eagle
Captain Eagle the Drummer

Captain Eagle the Drummer
avatar

Messages : 39

MessageSujet: Re: Another Day [PV : Meallan]   Mar 28 Déc - 7:46

Tout ça ressemblait à un vieux trip au LSD. Pourtant il était certain de ne rien avoir prit d’illicite durant sa dernière soirée bien arrosée. Une fois à nouveau dans un état correct il faudrait qu’il vérifie si personne n’avait rien mis dans son verre. Enfin bref. Ça ne changerait rien à ce qu’il est en train de vivre. Il ne savait pas comment il avait pu atterrir dans cet espèce de décor de film style moyenâgeux. C’était vachement bien fait en plus. On s’y croirait presque. Non, en fait on s’y croyait carrément! Et c’était pas spécialement bon signe! Soit le trip était vraiment mauvais, soit il y avait un problème quelque part! Mais comment il s’était retrouvé dans cette situation? Il était juste allé dormir un peu plus tôt que d’habitude, la tête première sur l’oreiller et paf. Il s’était réveillé avec un mal de crâne terrible dans un endroit qu’il était incapable d’identifier. Pourtant ça lui disait quelque chose. Un souvenir lointain, et pas tellement agréable. En fait précisément le souvenir dont il détestait se rappeler. La seule chose à laquelle il avait pensé, c’était partir au plus vite. Et sans trop expliquer ni comment ni pourquoi le voilà au milieu d’une forêt. La géniale aventure de Captain Eagle au pays inconnu.

Encore, ça serait presque supportable si il n’avait pas la tête qui tournait et menaçait de quitter ses épaules. Je vous passe le passage où il meurt d’envie de vider ses intestins sur le sol. Par chance il ne l’avait pas fait. En tout cas pas encore. Captain était donc perdu au milieu de la forêt, avec strictement rien comme indication, si ce n’est un petit bruit qui ce fit entendre au loin après une bonne heure à se lamenter seul au milieu des arbres. Pas vraiment assuré, il se dirigea vers le semblant d’agitation qu’il avait détecté. Vu l’endroit où il était, ça ne l’étonnerait pas vraiment de voir Robin des Bois arriver de nulle part en agitant un fleuret pour lui prendre son argent. Remarque il en avait pas, ça arrangeait la situation. Il espérait juste que les autochtones qui faisaient le bruit n’allait pas le prendre pour un sorcier maléfique vu son accoutrement. Brulé vif ça serait vraiment pas la meilleure idée qu’il pourrait avoir. Comment les mecs allaient se débrouiller sans lui?! Ils devaient être déjà en train de désespérer. Sauf si c’était un mauvais rêve, ou un bas trip. Dans ce cas, y’avait plus qu’a attendre que ça passe. Mais ne prenons pas de risque. D’ailleurs, il avait déjà croisé quelques personnages de cet endroit insalubre, et vu leur façon de parler et leur allure, il avait préféré se planquer pour éviter de passer pour un animal de foire. Mais cet ingénieux stratagème ne pourrait pas fonctionner éternellement, il fallait bien qu’il se décide à montrer son nez.

A force de patience, le batteur finit par arriver devant la source du bruit. Il vit juste quelques gars bizarrement vêtu qui semblaient sortir d’un vieux film de pirate qui entraient dans une bâtisse. Vu l’enseigne sur la porte en fer forgé qui faisaient très vétuste, ça ressemblait à un bar. Enfin. Taverne dans le cas présent. Après une bonne série d’interrogations sur le « j’y vais, j’y vais pas » il finit par en conclure que c’était la seule manière de s’en sortir. Non pas que Captain soit du genre timide, Surtout pas lui! Mais disons qu’il n’était pas forcement à l’aise pour entamer la conversation avec des personnes qui ont quelques siècles de retard sur lui. Et puis déjà qu’on aime pas vraiment son look particulier dans sa petite ville d’Angleterre, il n’imaginait même pas les réactions de ces gens.

Quoiqu’il en soit, il s’apprêtait à pousser la porte de l’établissement, quand quelqu’un d’autre l’ouvrit pour lui, chose qui le surprit et ne le mit pas immédiatement en confiance. La brunette à franche portait le genre de robe qu’on ne voit plus dans les rues depuis 4 bons siècles. Elle n’avait visiblement pas l’air d’attendre qui que ce soit, mais elle avait l’air sûr d’elle. Ca en faisait un sur deux. Il ignorait si elle était et pourquoi elle avait donc ouvert cette porte devant lui, mais au lieu d’y aller en douceur, il préféra foncer et régler le problème rapidement. Il la saisit par les épaules, signe que la situation était grave et surtout qu’il voulait pas y passer par quatre chemins.

« Excusez moi »
en plus il la vouvoyait. C’était rare chez lui. Voyant que la taverne était déjà pas mal remplie, il baissa d’un ton pour qu’elle soit seule à l’entendre. « Je sais que ma question va paraitre complètement à l’ouest et vraiment très stupide… mais par pitié: dites moi où je suis! »

Elle allait répondre quand il entendit quelqu’un derrière lui.

« Hep Gamin! Tu gêne le passage! »


Après un rapide coup d’œil derrière son épaule, il voyait que même en étant pas le moins musclé de l‘assemblée, il avait mieux à faire que titiller les nerfs du gars qu’il y avait derrière lui. Captain détestait devoir s’écraser, mais il le laissa passer. C’est vrai qu’une bonne bagarre l’aurait détendu, mais il n’avait pas vraiment besoin de ça pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose
Tenancière du Drink Pink ♬

Tenancière du Drink Pink ♬
avatar

Messages : 6
Localisation : Le Drink Pink

MessageSujet: Re: Another Day [PV : Meallan]   Mer 2 Fév - 5:38

[et re-pardon pour le temps énorme dût aux examens et à mon stage TT...]

Ce jeune homme, elle l'avait repéré de loin. Plutôt difficile à raté en faites. Elle ne put s'empêcher de sourire en voyant l'air surpris du garçon en face d'elle. A part quelques habitués c'était en effet la réaction qu'elle avait le plus souvent (le deuxième étant le mouvement de recul). Le fait de la saisir par les épaules, ça par contre, c'était totalement inédit, et elle haussa un sourcil en constatant que non seulement les habits de son vis à vis était bien différent de ceux de ce monde, mais qu'en plus il avait l'air totalement paumé. Chose qui lui fut très vite confirmé par le concerné d'ailleurs.

Ouvrant la bouche, elle s'apprêtait à répondre (ou du moins l'inviter à rentrer, elle n'allait pas le laisser dehors tout de même), mais fut interrompue par une personne derrière. Ce n'était pas un habitué. Pas encore du moins. Secouant la tête, elle tira l'humain à l'intérieur de la taverne, à côté d'elle, alors qu'elle invitait d'un sourire et d'un geste le nouveau client à aller s'installer quelque part, pendant qu'elle tirait le jeune homme à son bar, laissant la porte se refermer toute seule dans une claquement accompagné d'un son venant du carillon, le forçant à s'assoir sur un des tabourets.


- Je reviens tout de suite! chantonna dit-elle, le temps simplement d'aller prendre la commande du client, et de la lui apporter, ce qui lui prit une demi-douzaine de minutes à peu près, laissant ainsi le temps au jeune homme de pouvoir se poser quelques minutes, de se reposer, et peut être de se reprendre un peu, juste avant qu'elle ne revienne derrière son bar, tous les autres clients satisfaits, s'installant en face du nouvel arrivant. Elle avait conscience que son attitude pouvait paraitre un brin déstabilisant (surtout en tenant compte que son interlocuteur était déja quelque peu paumé avant son intervention), cependant le faire poireauter à la porte n'était pas une meilleure solution à son humble avis.

- Tu as envie de boire quelque chose? C'est moi qui te l'offre. sourit-elle une nouvelle fois, laissant son côté "maman poule" reprendre un peu le dessus. Un moyen aussi de se faire pardonner son attitude précédente en quelque sorte, même si ce n'était pas grand chose qu'elle offrait.

- Et pour te répondre, tu te situe ici dans ma Taverne, le Drink Pink. fit-elle, gonflant un peu le torse, pas peu fière d'elle et de cet endroit, avant de laisser échapper un petit rire, amusée. "Mais je crois que ce n'est pas exactement ce que tu veux savoir n'est ce pas? Tu es à Layla." Le pays des rêves. Compléta t-elle silencieusement, observant d'un peu plus près le garçon en face d'elle. Un humain. Si elle n'avait pas eu sa taverne, sans doute aurait-elle mit le nez dans leur monde, par curiosité, pour observer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meallan Eagle
Captain Eagle the Drummer

Captain Eagle the Drummer
avatar

Messages : 39

MessageSujet: Re: Another Day [PV : Meallan]   Dim 6 Fév - 11:47

Bon. Ça commençait bien : le voilà qu’il se retrouvait au comptoir, assit sur un tabouret et résolu d’attendre. Il n’avait strictement aucune idée de ce qu’elle voulait faire, jusqu’à ce qu’il la voit s’évertuer à satisfaire ses clients en prenant leur commandes et en leur servant à boire. Bon, visiblement elle était serveuse ici. Ou gérante, vu qu’elle était toute seule. Enfin bref, ce n’était pas le plus important. Ce qui sauta surtout aux yeux de Captain, c’était qu’il semblait vraiment débarquer d’un autre endroit, au vu du look ambiant des autochtones du coin. On aurait dit un film de cape et d’épée bien ringard, mais sans acteur pour faire hurler les filles. Il fallait dire que les gars du coin faisaient plus figures de « gueules cassées » qu’autre chose. Mais de la part de personnes qui fréquentent la taverne à une heure pareille, on pouvait ne pas trop leur en demander.

Alors que Captain avait posé ses lunettes rouges sur le comptoir pour se masser les paupières en tentant de s’éclaircir les idées, il sursauta quand il entendit une fois rauque l’interpeller.

« Hey, toi ! Poil de carotte ! »
Prêt à bondir sur le premier qui tenterait de l’agresser, il sursauta sur sa chaise et fixa son voisin de comptoir et interlocuteur. Rien à craindre, c’était un vieux monsieur aux rides bien creusées qui semblait plus interloqué que méchant. « C’est quoi ce que t’as, là ? » fit il en se posant deux doigts sous la lèvre inférieure.

Soulagé qu’on ne lui demande que des renseignements sur ses piercings, Captain tenta de se calmer et répliqua en les montrant : « Des bijoux. » pensant que le vrai terme ne lui dirait pas grand-chose.

« Encore un truc de bonnes femmes. »
bougonna le vieil homme en fronçant les sourcils, pendant qu’Eagle laissait ses doigts pianoter sur le comptoir pour éviter d’en coller une au vieil homme. Il ne faut jamais remettre la virilité d’Eagle. Jamais. Le vieux ajouta, d’un air plus enjoué « Par contre, p’tit gars, j’aime bien ton piaf sur le cou. T’as dû pleurer ta mère quand on te l’a fait non ? »

« Bof, non pas tellement. »
fit Captain en haussant les épaules. Il était satisfait de voir que personne ne comprenait qu’il était honteusement en train de mentir. Mais disons que le côté ‘5 heures sur le billard à hurler de douleur’ n’avait rien de très héroïque.

Le vieil homme ne semblait pas vouloir lâcher son nouveau copain, et Eagle pria que celle qui l’avait foutu ici revienne et le délivre des discussions de bar. C’était bien la chose dont il n’avait pas besoin en ce moment. Il avait posé une question, et il attendait toujours la réponse. Son voisin entama une discussion sur « le superbe jeune homme qu’il fut », fort heureusement, il se parlait principalement tout seul et Captain n’eut pas à répondre à quoique ce soit. Ni à écouter d’ailleurs. Il tiqua juste quand le vieux râla sur le fait que le destin ne l’avait pas gâté vu que lui son âge « s’était arrêté » à 85 ans et qu’il était obligé de vivre son éternité dans la peau d’un vieux crouton. Eagle fronça les sourcils, et ses yeux, derrière ses verres rouges, se posèrent sur le verre qu’il tenait. Bon, il était saoul et délirait, rien de bien méchant.

Finalement, la serveuse réapparut quelques minutes plus tard, il se retient d’être désagréable en lui sortant que ce n’était pas vraiment sympa de l’avoir fait poireauté autant de temps avec un vieil alcoolique en guise de voisin. Mais il tenta de faire un bref sourire accueillant et déclina la proposition de boire un verre. Si les bombers avaient été là, ils lui auraient demandé si il était malade pour oser refuser de l’alcool gratuit, mais dans la minute, il avait autre chose à faire que de se mettre minable. Captain hocha bêtement la tête quand elle lui dit qu’il était dans sa taverne. Il avait vu l’écriteau à l’entrée, remarqué qu’elle était la seule employée ici et donc surement la patronne, et il en avait aussi un peu rien à cirer. Mais ça, ce n’était pas un truc à dire à une fille. En revanche la seconde partie, ne lui disait absolument rien. C’était quoi Layla ? C’était pas à coté de là d’où il venait ça c’était clair. On l’avait trimballé sur combien de bornes pour qu’il se réveille dans un endroit pareil ? Si c’était une blague, il allait apprendre la vie au responsable, à grand coup de pied-de-biche.

« Comment ça Layla ? C’est où ça ? Les décors me disent vaguement un truc mais j’ai jamais entendu parler de cet endroit ! »


« T’es dans le monde des rêves, petit con ! »
râla le vieux derrière lui , avant de reprendre sa discussion avec lui-même.

Eagle leva les yeux au ciel et se massa les trempes avant de marmonner « Sauf votre respect miss, va falloir faire un tri dans vos clients, celui-là à l’air complétement barge. »

La jeune fille en face de lui n’avait pas l’air de son avis. Pourtant après avoir dit un truc pareil, ça semblait cousu de fil blanc qu’il était bon pour l’hospice ?! Il se rappela soudainement d’une vieille discussion avec sa mère, mais mit ce souvenir au silence. Pour la bonne et simple raison qu’il n’avait rien écouté de cette conversation, mais il se souvenait que ça concernait de près ou de loin son père. Etant plus ou moins perturbé, il tenta de jouer la carte du déni pur et simple, mais baissa la voix pour éviter de se faire entendre par le reste de l’assemblé :

« Vous voulez pas dire que je suis dans le monde des rêves ? C’est complétement crétin ! »


Bon d’un côté, ça voudrait dire qu’il est en train de rêver. Et si il est en train de rêver, il manquerait plus qu’un de ses colocataires le réveil à coup d’engueulade, ou de défonçage de porte. Donc logiquement, tout allait bien. Ou presque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rose
Tenancière du Drink Pink ♬

Tenancière du Drink Pink ♬
avatar

Messages : 6
Localisation : Le Drink Pink

MessageSujet: Re: Another Day [PV : Meallan]   Lun 4 Juil - 6:43

Alors qu’elle faisait rapidement le tour de sa taverne, ne négligeant pas pour autant son travail, Rose jetait fréquemment des regards vers le bar, là où elle avait installé le « petit nouveau ». Bien malgré elle, un sourire mutin s’était étalé sur ses lèvres et elle se surprit plusieurs fois à glousser toute seule alors qu’elle se déplaçait.

Du nouveau, de nouvelles histoires à pouvoir partager et à répandre dans Layla, et un pauvre humain à taquiner un tout petit peu.
Mais que pouvait-elle espérait de plus aujourd’hui ? A part voir sa taverne toujours aussi remplie bien sur.

Aussi se dépêcha t-elle de revenir à son comptoir avec un « tadaaam » les bras levés en une pose victorieuse. Vraiment de bonne humeur. D’autant que La tête que tirait le jeune homme valait son petit pesant d'or. Surtout lorsqu’elle lui donna…Sa réponse. Définitivement pas du coin. Mais elle se fit la remarque que, elle même n'étant jamais allait dans le monde humain, elle ne serait sans doute pas mieux si elle s'y retrouvait du jour au lendemain.

Puisqu'il ne semblait pas être venu consciemment ici... Chose confirmée par sa réponse. Ses deux réponses même, puisque le client à côté lui avait épargnée de répondre aux nouvelles questions.


- Miss ? Gloussa t-elle une nouvelle fois, un peu surprise mais n’en laissant rien paraitre, Je t'en prie, appelle moi Rose. Fit-elle avec un sourire, qui se crispa quelque peu à la légère critique alors que son regard s’assombrissait l’espace d’une seconde. Elle faisait déjà le tri. D’une certaine manière. « Qu’es ce que tu insinues ? » siffla t-elle, ronchonne, avant de retrouver son sourire.

Rien ne pourrait gâcher cette journée non. Elle aurait pu s'offusquer que ce garçon en vienne à renier totalement leur monde. (Bien qu'étrangement, ce n’était pourtant pas sa priorité)


- Pourquoi trouves-tu cela si stupide ? fit-elle, haussant un sourcil, désormais tout aussi sérieuse que son vis à vis, se penchant un peu plus pour que leur conversation reste entre eux deux. « Les différences entre ton monde est ici ne sont-elle pas suffisantes pour te convaincre ? »

Bon d'accord, elle allait parler d'une chose qu'elle ne connaissait que par les récits de ses clients. Mais même. Ne serais-ce qu'au niveau vestimentaire. Il y avait un véritable gouffre entre les tenues de Layla et celle de ce jeune homme qu'elle ne se souvenait pas avoir vu quelque part dans les boutiques. On ne pouvait pas dire qu'elle adorait, mais elle garda le silence dessus, éduqué à Layla, ne connaissant que Layla, il faudrait simplement qu'elle s'habitue pour ne plus être surprise à l'avenir.

- à moins que chez les humains il existe encore des endroits où l'on s'habille ainsi ? Souffla telle en montrant les vêtements des clients présents ici. Après tout, le jeune homme lui avait bien dit que les décors lui disait "vaguement un truc" n'est ce pas ?

Le convaincre allait pourtant s'annoncer difficile. Elle n'était pas la mieux placer pour faire tout un discours de démonstration, d'autant plus qu'elle n'avait pas tous les arguments en main. Comment voulez-vous démontrez l'existence de deux mondes relié par un passage quand vous même ne connaissait que les alentours ?
Peut être devrait-elle penser à voyager. Mais abandonner sa taverne lui était insupportable. Choix vite fait.


- Mais Layla n’est qu’une petite partie du monde des rêves. Un simple petit village. Marmonna t-elle finalement, plus pour elle-même que pour l’humain en face d’elle. « En plus…Tu es seul. Repartir ne sera pas la chose la plus facile à faire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Another Day [PV : Meallan]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Another Day [PV : Meallan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Daydream :: Le Monde des Rêves - Layla :: La forêt :: Le Drink Pink :: Rez-de-chaussée-
Sauter vers: